1. Chaque minute compte !


L’infarctus aigu du myocarde se manifeste souvent par une douleur thoracique inaugurale et représente un danger vital qui nécessite une prise en charge médicale immédiate. Il s’agit d’une véritable course contre la montre où chaque minute compte. Une intervention précoce permet en effet de prévenir les complications et de limiter les dommages causés par l’infarctus.
Lorsque vous appelez le 144 par le biais de l’application iPhone «CoeurLaTour», expliquez sans délai qu’il s’agit d’une urgence cardiaque afin que l’on vous envoie sur place une ambulance et un médecin. Ceci permettra l’utilisation des premiers médicaments et, si nécessaire, d’un défibrillateur pour traiter les troubles du rythme cardiaque. Une fois le patient pris en charge, il sera amené rapidement soit aux H.U.G. (rive gauche) soit à l’Hôpital de La Tour (rive droite). En fonction de la localisation géographique et des préférences du patient, le délai de transport le plus bref possible doit toujours rester l’élément déterminant dans le choix de l’hôpital. Les deux établissements genevois sont équipés de manière similaire pour faire face aux situations d’urgences cardiaques (centre d’urgences, soins intensifs, salle de cathétérisme disponible 7/7 j, 24/24 h, chirurgiens cardiovasculaires de garde).

 

2. Garder son calme


Après avoir expliqué la situation médicale lors de votre appel au 144, n’oubliez pas de mentionner votre nom, adresse et le numéro de téléphone où vous pouvez être joint, ainsi que toutes autres informations utiles aux ambulanciers comme l’étage, le n° de code de l’immeuble, etc. Ne raccrochez pas trop vite et soyez prêt à fournir d’éventuelles précisions.

3. Le risque d’une fausse alarme


Personne n’alerte les services de secours avec plaisir. Cependant, si vous soupçonnez sérieusement une urgence cardiaque, il vaut mieux déclencher l’alarme, sachant que les téléphonistes du 144 sont formés pour poser les questions nécessaires à un premier triage diagnostique. S’il s’avère qu’il s’est agit d’une fausse alerte, personne ne vous en voudra.

 

4. Prise en charge aux urgences de l'Hôpital de La Tour



La prise en charge des patients présentant des symptômes cardiaques urgents se fait par nos spécialistes, désormais réunis dans un programme pluridisciplinaire « Centre de douleurs thoraciques - Hôpital de La Tour ». Les urgences immédiates, lors d’un infarctus avéré, peuvent être traitées dans l’heure qui suit l’admission, par coronarographie et, si nécessaire, dilatation coronaire. Dans les situations où le diagnostic est moins évident, cardiologues, urgentistes, intensivistes et radiologues seront à même d’utiliser différents examens pour le préciser. L'Hôpital de La Tour dispose en particulier d’un nouveau scanner de dernière génération (256 barrettes) qui permet d’affiner très rapidement le diagnostic.

 

Le Centre de douleurs thoraciques est ouvert 7/7 j. et 24/24 h. Ses prestations sont accessibles à tous, indépendamment du type d’assurance (base et/ou complémentaire) et sont remboursées par l’assurance de base (LaMal).

 

 

Santé: comment terrasser l’infarctus Article dans l'Hebdo du 21.02.2013

 

 

Dernière modification le 17 décembre 2015.

Sauf indication contraire, ce texte a été modifié par l'équipe éditoriale.

Nos spécialistes

Hôpital de La Tour

De Benedetti Edoardo +41 22 719 66 70
Fassa Amir +41 22 719 61 26