Présentation

La chirurgie cardiaque et ses techniques actuelles constituent une spécialité chirurgicale récente. C'est le dispositif de circulation extra-corporelle, mis au point il y a seulement 50 ans, qui l'a rendue possible. Cette technologie permet aux chirurgiens de remplacer les fonctions vitales du cœur et des poumons par une pompe qui envoie le sang riche en dioxygène dans tous les organes du corps et renvoie le sang des veines vers un oxygénateur artificiel où se font les échanges gazeux. Cette assistance temporaire donne au chirurgien le temps de réparer les lésions présentes à la surface et à l'intérieur du cœur pendant qu'il est arrêté et au repos. Les valves, qui guident le sang dans la bonne direction, peuvent être réparées ou remplacées par des valves artificielles. Les artères coronaires, qui irriguent le muscle cardiaque et peuvent s'obstruer, peuvent être réparées par un pontage réalisé à l'aide de veines prélevées dans les jambes ou d'artères de la paroi thoracique. Les anomalies congénitales (problèmes de naissance dans la constitution du cœur) peuvent également être soignées, ainsi que d'autres affections moins fréquentes. Enfin, ces dernières années, les transplantations cardiaques ainsi que l'implantation de pompes artificielles à long terme, qui assistent ou remplacent le cœur, ont rejoint la palette des options thérapeutiques courantes.

Au cours du développement de la chirurgie cardiaque ces cinquante dernières années, des progrès notables ont été réalisés dans l'optimisation de la sécurité et de l'efficacité. Aujourd'hui, la plupart des opérations sur le cœur peuvent être réalisées avec un risque minimal, même chez des patients âgés souffrant de troubles sévères. De gros efforts sont faits actuellement pour 1) simplifier les procédures quand cela est possible, par exemple en évitant le recours à la circulation extra-corporelle (opérations dites « à cœur battant» et « mini-invasives ») ; 2) réduire la taille des incisions (ce qui limite l'inconfort post-opératoire et la longueur du séjour à l'hôpital) ; 3) réparer les structures naturelles lorsque c'est possible plutôt que de les remplacer par un dispositif artificiel (lors d'une réparation de valve mitrale par exemple).
 
La chirurgie cardiaque est une spécialité importante à La Tour depuis près de 35 ans. Des patients de Genève et de toute la Suisse, ainsi que beaucoup d'autres venant d'Allemagne, d'Afrique du Nord et des Balkans ont été opérés pour toutes sortes de cardiopathies (hors transplantations). Beaucoup de ces patients étaient sur liste d'attente dans leurs pays, et leur transfert à Genève leur a permis d'être rapidement opérés par l'équipe de chirurgiens et d'anesthésistes de La Tour, avec un équipement moderne et l'aide d'une équipe de soins intensifs expérimentée. La récente rénovation de l'unité de soins intensifs de 10 lits et du bloc opératoire en font un excellent environnement pour ces procédures. Un séjour classique pour une opération de chirurgie cardiaque dure généralement entre 5 et 10 jours. Cela comprend une période pré-opératoire de 24 à 48 h pour un bilan complet, un séjour de 24 à 48 h dans l'unité de soins intensifs immédiatement après l'opération, et une phase de récupération de 3 à 7 jours dans un service classique.
 
L'expérience acquise à Genève a été transmise à d'autres pays souhaitant développer ou perfectionner leur propre programme de chirurgie cardiaque, mais ayant besoin de conseils en la matière. Plusieurs équipes de La Tour ont donc passé de nombreuses semaines à l'étranger pour enseigner, opérer, former le personnel local et transmettre leur savoir-faire en Turquie, en Bosnie, en Macédoine, en Algérie et en Géorgie. Ces efforts s'inscrivent parfaitement dans la tradition suisse, et plus particulièrement genevoise, d'interventions à visée humanitaire. La plupart de ces actions étaient soutenues et financées par deux fondations caritatives, la Fondation Medaid et la Fondation Frédéric et Jean Maurice, ainsi que par la Fondation Cœur de La Tour, créée par des membres du personnel de La Tour.

 

Dernière modification le 15 décembre 2015.

Sauf indication contraire, ce texte a été modifié par l'équipe éditoriale.

Nos spécialistes

Hôpital de La Tour

Bednarkiewicz Marek +41 22 782 70 85
Lahlaidi Sierra Nadia +41 22 782 58 42
Montessuit Michel +41 22 785 85 25
Sierra Jorge +41 22 785 47 86

Hors Campus

Leuenberger André +41 22 300 08 06
Panos Aristotelis +41 22 347 64 20