Présentation

Obligation absolue pour le personnel soignant, le secret médical est un droit non moins absolu pour le patient, parfois même le droit va si loin que le personnel peut ignorer son identité.

Voilà le principe qui légitime l'anonymat lors d'un test de dépistage HIV. A Genève, tous les centres de dépistage ne s'y conforment pas, mais il est scrupuleusement appliqué au Centre Médical de Meyrin, membre du réseau La Tour.

Chaque jour ouvrable, des "inconnus" viennent s'y soumettre. Ils ont envie de savoir, une envie hautement respectable et même un devoir vis-à-vis d'autrui. Peut-être craignent-ils de s'être exposés. Peut-être souhaitent-ils passer à une relation sérieuse de couple, relation non protégée. Peut-être appartiennent-ils à une population à risque... C'est le secret de chacun, secret qui est scrupuleusement respecté tout autant que l'incognito.

La procédure est simple : une prise de sang et le paiement sur place de la modique somme de CHF 55.- C'est le prix-plancher dans la fourchette tarifaire généralement appliquée. Notons que cette somme ne sera pas remboursée par l'assurance - anonymat oblige ! Le visiteur se voit attribuer un numéro sur une carte d'identification. Trois jours plus tard, il revient pour s’enquérir du résultat attaché à ce numéro. C’est tout.

 

Test HIV positif

Exceptionnellement, un test HIV réalisé au Centre Médical de Meyrin révèle une séropositivité.

Les deux seuls cas enregistrés jusqu’ici reflètent la moyenne nationale.

À sa seconde visite, le patient qui semble infecté se voit attribuer un rendez-vous avec un médecin. Celui-ci lui annonce le résultat et, selon le protocole légal, fait effectuer un test de confirmation. Si la séropositivité est établie, le patient est guidé vers une prise en charge thérapeutique. Si le médecin ou le laboratoire en charge de ce dernier test ont l’obligation de signaler le cas anonymement à l’Office fédéral de la santé publique c’est afin d’assurer le suivi de l’épidémie et le travail de prévention; les seules données annoncées sont le sexe, la date de naissance, les initiales et le canton d’origine et ce, dans le but d’éviter les déclarations en double.

Comment le test de dépistage fonctionne-t-il ?

L’organisme infecté par le HIV commence à fabriquer des moyens de défenses (des anticorps).

Le test recherche la présence de ces anticorps spécifiques et révélateurs.

Sachons que la phase de séropositivité dure souvent plusieurs années, avant que la maladie se déclare, phase pendant laquelle le système immunitaire et le virus luttent en permanence. La personne porteuse du virus ne s’en rend pas compte, car les troubles de santé sont rares, même en l’absence de traitement.

Dernière modification le 28 décembre 2015.

Sauf indication contraire, ce texte a été modifié par l'équipe éditoriale.

Lieu

Les dépistages HIV anonymes sont effectués au Centre Médical de Meyrin.

Horaires

Sans rendez-vous de 7:30 à 18:00.

Conditions

Coût :

55 CHF cash, payable sur place.

Résultat :

Remis après 3 jours ouvrables sur présentation de la carte d'identification codée.