11.05.2017
Concerné depuis toujours par la prise en charge de la douleur des patients hospitalisés, les établissements du groupe La Tour ont célébré mercredi 10 mai l’obtention du label « Ensemble Contre La Douleur ». L’Hôpital de La Tour est ainsi le seul établissement de soins aigus en Suisse Romande à posséder cette labellisation.

 

Tout a commencé lorsqu’un groupe de soignants s’est uni pour former le groupe Synapse en 2002 de manière à intégrer la notion de douleur sur le plan institutionnel. Ce groupe s’est rapproché d’une association dédiée au développement de la prise en charge de la douleur en milieu hospitalier et en EMS, dirigée alors par feu le Professeur Rapin, ainsi que de la Ligue Suisse contre le cancer. Cette collaboration a permis à La Tour d’obtenir le label « Ensemble Contre La Douleur » pour la première fois en 2003 et le groupe Synapse a poursuivi ensuite le développement de cette culture au sein du réseau. Plus tard, le label a été confirmé en 2011, puis en 2016, par l’audit externe de l’association « Ensemble Contre La Douleur ».

 

Au sujet du Label

Le label intègre la douleur comme cinquième signe vital dans les protocoles de soins. Il vise à modifier aussi bien l'attitude des professionnels de la santé que celle des personnes souffrantes, dans la prise en considération de la douleur. La mesure, selon l'échelle visuelle analogique (EVA), et la prise en charge de la douleur, font partie intégrante du dossier du patient, permettant ainsi aux médecins traitants d'administrer l'antalgique sur la base d'évaluations.

 

L’importance de la formation

 

Une  prise en charge efficace de la douleur chez le patient requiert des connaissances précises en matière d’évaluation ainsi que sur l’utilisation des antalgiques et les approches non pharmacologiques. Les soignants du groupe ont tous suivi une formation universitaire sur le sujet et n’ont cessé, accompagné par des médecins, de faire évoluer les techniques de prise en charge : MEOPA (gaz anesthésiant qui diminue la douleur), TEN’s (électrostimulation), techniques post-opératoires, etc.. La formation continue a permis parallèlement au groupe de tenir ses connaissances à jour et d’informer activement ses patients.

Motivé par sa tâche et son projet perpétuel d’humanisation des soins, le groupe souhaite aujourd’hui aller plus loin en dynamisant la prise en charge des patients à travers les médecines complémentaires, comme par exemple la relaxation, l’acupuncture ou encore l’hypnose.

Pour en savoir plus : https://againstpain.org/