19.03.2018
L’Hôpital de La Tour a récemment acquis un accélérateur linéaire Varian EDGE, un équipement de dernière génération destiné à la radiothérapie.

La radiothérapie externe est un acteur majeur dans le traitement du cancer. Elle intervient comme stratégie thérapeutique chez plus de 50% des patients atteints d'un cancer. Elle consiste à détruire de manière non invasive les cellules cancéreuses sous l'effet d'un rayonnement de photons ou électrons de haute énergie. De manière à en limiter les toxicités, il est important d'épargner au maximum les organes et tissus sains et de cibler précisément la tumeur délimitée en amont par le radio-oncologue sur la base d’une imagerie scanner, IRM ou PET/CT.

Ce nouvel équipement introduit le concept de radiothérapie haute définition et, de par ses fonctionnalités, est en mesure de délivrer une dose concentrée de manière très précise. Ses capacités d'imagerie avancées 2D, 3D et 4D permettent de voir la tumeur avant et pendant l'irradiation pour un meilleur contrôle du positionnement du faisceau de rayonnements. Cela facilite également l'adaptation du plan de traitement en cas de régression tumorale. Grâce au suivi optique, la machine s'adapte aux déplacements de la tumeur induits par la respiration et stoppe l'irradiation en cas de mouvement du patient.

Ses différentes spécificités et ses faisceaux à haut débit de dose conduisent également à une réduction significative des temps de traitement, avantage considérable pour le patient. Par ailleurs, afin de maintenir un haut niveau de qualité des soins, deux physiciens médicaux sont en charge de la métrologie des rayonnements et du maintien de performance des équipements.

L’accélérateur de particules est intégré au plateau technique du service de radio-oncologie qui ouvrira ses portes au premier semestre 2018 et se situera dans le nouveau bâtiment de l’Hôpital de La Tour. Ce nouveau département travaillera en synergie avec le service d’oncologie et d’autres spécialités de médecine afin d’offrir aux patients une prise en charge globale des cancers.

 

Dr. Thomas Breuneval, spécialiste en radio-oncologie et radiothérapie

Gregory Bolard, physicien médical