Construire avec vous la santé de demain.
08.07.19

Quelle place pour les écrans dans le développement de l’enfant?

Pédiatrie

On les appelle les digital natives. Ce sont les enfants nés et évoluant dans un univers numérique et médiatique riche (tablettes, smartphones, laptops, etc.). Si cet univers digital offre de belles opportunités – notamment pour accéder à un vaste champ de connaissances –, il est aussi une potentielle source de risques pour le développement et l’épanouissement de l’enfant. Il ne s’agit pas de bannir les écrans de l’environnement de l’enfant, mais de mettre en place de bonnes pratiques afin que les écrans respectent les étapes du développement de l’enfant. 

Quels sont les besoins des jeunes enfants pour s’épanouir ? 

Sécurité et attention. Pour grandir et s’épanouir correctement, l’enfant a besoin d’établir des relations de qualité avec l’adulte de référence. La communication dans le respect et la confiance, en accordant à l’enfant toute son attention, est un critère essentiel de son développement. 

Liberté de mouvement. L’activité physique et la découverte du monde à travers ses 5 sens vont contribuer au bon développement de l’enfant. Le cerveau sera plus sollicité par la perception multisensorielle que provoque le contact avec le monde et les échanges avec un adulte que par une image en deux dimensions.  

Apprentissage. Dès son plus jeune âge, l’enfant est une véritable éponge. Il a soif de connaissances et de découvrir le monde qui l’entoure. Se servir des écrans pour obtenir de lui qu’il exécute une action (s’habiller, se nourrir…) ou dans le but d’obtenir un moment de calme prive l’enfant d’un apprentissage en prise directe avec son environnement.  

Comment utiliser les écrans avec parcimonie en tant qu’adulte ?

La première étape est de choisir consciemment les moments dévolus à la consultation des écrans. En soirée, veillez à ce que les laptops et autres smartphones ne viennent pas perturber la relation avec votre enfant. Posez votre téléphone et désactivez la sonnerie pour ne pas être interrompu pendant un moment d’échange. 

Proposez des activités qui stimulent l’enfant dans l’apprentissage : s’habiller ensemble, préparer le repas, lire un livre, faire un jeu, sortir se promener… ces différentes activités permettent à l’enfant de gagner en autonomie et développent ses compétences motrices et spatiales, tout en le sociabilisant.

Si vous prévoyez un repas au restaurant, privilégiez les endroits adaptés aux enfants (Family-friendly) ou au moins dotés d’un espace de jeu permettant une activité créative et physique pour l’enfant. Vous pouvez emmener des livres adaptés à son âge et autres activités de type cahier de coloriage par exemple. Et veillez à ce que le repas ne dure pas trop longtemps.

Le service de l’Hôpital de La Tour

Une utilisation modérée et contrôlée des écrans permet de ne pas interférer avec le développement de l’enfant qui a besoin de l’attention de l’adulte pour grandir, s’épanouir et devenir autonome. Le service pédiatrie de l’Hôpital de a Tour se tient à votre disposition si vous souhaitez en savoir plus sur cette thématique.