Construire avec vous la santé de demain.
26.12.18

Se prémunir contre la grippe saisonnière pour soi et pour les autres

Pathologie
La saison de la grippe arrive à grand pas avec son lot d’idées reçues et l’éternel questionnement, faut-il ou non se faire vacciner contre ce virus.

La grippe saisonnière est une maladie virale aiguë très contagieuse qui sévit dans nos régions entre les mois d’octobre et de mars. Le virus est transmissible d’une personne à l’autre avant même l’apparition des premiers symptômes. Il affecte des millions de personnes chaque année dans le monde et constitue un problème de santé publique.

Eviter la grippe grâce au vaccin et à des gestes simples

La vaccination annuelle est le meilleur moyen de se prémunir contre la maladie. En effet, les virus grippaux évoluent constamment, nécessitant de se faire vacciner chaque année avant le début de la saison grippale. Le vaccin est mis à jour une fois par an pour être au plus proche de la souche active.

De nombreuses idées reçues circulent à propos de l’efficacité relative des vaccins proposés. Pourtant, une personne vaccinée évite généralement les infections grippales. Dans certains cas, le vaccin peut être moins efficace, néanmoins il participe toujours à réduire la sévérité de la maladie et ses complications. À noter que d’autres virus frappent également durant la même période et peuvent se manifester par des symptômes similaires à ceux de la grippe. Le vaccin ne protège pas contre ces affections qui ne doivent pas être confondues avec le virus de la grippe.

La vaccination comporte un double avantage, non seulement, elle protège directement la personne vaccinée mais également, indirectement son entourage et contribue à éviter la transmission du virus. Dans ce contexte-là, le personnel de santé est encouragé à se faire vacciner tout comme les personnes en contact régulier avec les bébés de moins de 6 mois qui ne peuvent pas recevoir le vaccin.

La prévention par la vaccination est également recommandée pour les groupes ayant le plus de risques de développer des complications. Il s’agit des enfants de moins de 5 ans, des femmes enceintes, des adultes âgés de plus de 65 ans et des personnes souffrant de maladies chroniques ou ayant un système immunitaire affaibli.

D’autres gestes simples permettent de limiter les risques d’être contaminé ou d’infecter les autres. Durant la période de grippe, il est conseillé de se laver régulièrement les mains, d’éternuer ou de tousser dans un mouchoir en papier à jeter ensuite à la poubelle.   

La grippe peut occasionner des complications sévères

La prévention de cette maladie est importante, puisque contrairement à la croyance populaire, la grippe n’est pas toujours une affection bénigne. Elle provoque l’apparition brutale de fièvre, une toux, des maux de tête ainsi que des douleurs articulaires et musculaires. Les symptômes peuvent être de sévérité légère à très sévères. Toute personne est susceptible d’être touchée, tant le nourrisson, l’adulte dans la force de l’âge, que le senior.

Bien que les symptômes disparaissent généralement spontanément après environ une semaine, la grippe peut avoir de graves conséquences sur les sujets les plus fragiles. Elle peut notamment s’accompagner d’infections pulmonaires sévères, voire dans les cas extrêmes, entrainer la mort.

La grippe saisonnière peut occasionner de graves complications, protégez-vous.