Construire avec vous la santé de demain.
18.09.19

Semaine mondiale de l’allaitement : conseil 3 – L’alimentation pendant l’allaitement

Maternité

Les restrictions liées à la grossesse disparaissent dès la naissance. La maman va donc pouvoir à nouveau manger de tout. Seules certaines plantes comme la sauge, le persil et la menthe sont déconseillées.

Plus que pendant la grossesse, en période d’allaitement, les besoins énergétiques sont augmentés par la fabrication du lait qui sollicite beaucoup d’énergie. Une partie de cette énergie est apportée par les réserves graisseuses accumulées pendant la grossesse. Le reste va être fourni par l’alimentation, d’où l’importance d’avoir des repas réguliers et équilibrés.

Il est possible de manger de tout en quantité raisonnable, en composant ses menus de manière variée. Il est par exemple préférable de rester modéré sur les aliments qui ont tendance à donner des gaz comme le chou, mais il n’est pas conseillé de les supprimer totalement.

En observant bébé, vous allez vous rendre compte de ce qui le rend plus inconfortable. Cela peut différer d’un bébé à l’autre. Votre bébé a pu s’habituer à votre alimentation pendant la grossesse grâce au liquide amniotique qui prend le goût des aliments que vous mangez. Il devrait donc pouvoir s’adapter à votre alimentation et déjà être dans l’apprentissage pour la diversification alimentaire qui aura lieu quelques mois après.

 

L'équipe de la maternité de l'Hôpital de La Tour