Construire avec vous la santé de demain.
19.09.19

Semaine mondiale de l’allaitement : conseil 5 – La poursuite de l’allaitement et la reprise du travail

Maternité

Après quelques mois, la reprise du travail s’annonce pour certaines mamans, qui vont devoir réfléchir à la manière dont elles souhaitent poursuivre leur allaitement.

Reprendre le travail n’est pas forcément synonyme de sevrage. Un nouveau rythme peut se mettre en place, en remplaçant certaines tétées par un biberon de lait maternel tiré ou de lait artificiel; voire d’un mixte entre repas à la cuillère et lait selon l’âge de bébé à la reprise du travail.

Cette nouvelle organisation du rythme des tétées se fera idéalement progressivement. Ainsi, l’impact sur la production des tétées qui sont maintenues devrait être limité.

Certaines mamans remarquent quand même que le stress et la fatigue liée à la reprise du travail occasionnent parfois une baisse de la production.

Selon son lieu de travail, il est possible de tirer son lait, aux heures où bébé devrait téter, et de conserver ce lait au frais pour qu’il puisse être donné le lendemain à la place d’une tétée.

 

L'équipe de la maternité de l'Hôpital de La Tour