Shaping tomorrow's health care with you.

Cancer du côlon ou cancer colorectal

Le côlon, ou gros intestin, est la partie terminale du tube digestif. Sa fonction est d’absorber l’eau et certaines vitamines en acheminant les selles vers l’anus. Le cancer du côlon se développe le plus souvent au niveau de la partie terminale du côlon, le rectum, où les selles sont stockées avant d’être évacuées. C’est pourquoi on parle généralement de cancer du côlon ou cancer colorectal et, parfois, de cancer de l’intestin.

Le côlon et le rectum font en effet partie du gros intestin, qui constitue, avec l’intestin grêle, l’estomac, l’œsophage et la bouche l’appareil digestif.
Le côlon est la plus longue partie du gros intestin. Il est schématiquement divisé en quatre parties :

  • le côlon ascendant, du côté droit de l’abdomen ;
  • le côlon transverse, traversant la partie supérieure de l’abdomen ;
  • le côlon descendant, à la gauche de l’abdomen ;
  • et enfin le côlon sigmoïde, relié au rectum.

Le chiffre

Dans les pays industrialisés, le cancer colorectal est le troisième cancer en termes de prévalence et le deuxième en termes de mortalité. On dénombre chaque année en Suisse quelque 4'000 nouveaux cas et 1'600 décès, ce qui représente plus de 10 % de toutes les maladies cancéreuses.

Le saviez-vous ?

Une alimentation riche en viandes rouges augmente le risque de cancer colorectal. En outre, la cuisson des viandes à haute température (typiquement, le barbecue) entraîne une libération de molécules chimiques susceptibles de provoquer le cancer, ou carcinogènes. Ces substances, appelées amines hétérocycliques (AH) et hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), sont en effet liées à un risque accru de développer un cancer colorectal.

Who should I see about these symptoms?

We recommend that you see the following health professional(s) :