Shaping tomorrow's health care with you.

Infarctus du myocarde ou crise cardiaque

L’infarctus du myocarde, communément appelé crise cardiaque, se produit lorsqu’un caillot*Un caillot est une petite masse résultant de la coagulation du sang. Un caillot est aussi fréquemment appelé un thrombus. obstrue partiellement ou complètement une artère*Une artère est un vaisseau sanguin qui conduit le sang du cœur aux autres tissus humains. coronaire*Ces artères recouvrent le muscle cardiaque (ou myocarde). Elles servent à irriguer le cœur avec du sang et donc à le nourrir., entravant ainsi la circulation sanguine vers le muscle cardiaque (myocarde*Le myocarde est le nom technique qui désigne le tissu musculaire du cœur. Cela vient du grec myo- pour muscle et carde pour cœur. La contraction rythmique du cœur est contrôlée par le système nerveux autonome. Les contractions ne dépendent donc pas d’un travail conscient de l’être humain.). Suite à cette obstruction, certains tissus du myocarde ne sont plus alimentés. Celui-ci risque alors de se nécroser*Une nécrose est la mort de cellules ou de tissus suite à une maladie ou à une blessure., c’est-à-dire de mourir rapidement. Il s’agit d’une situation d’urgence vitale. Si vous suspectez un infarctus chez quelqu’un, contactez immédiatement le 144 : plus la personne sera prise en charge rapidement, meilleures seront ses chances de récupération.

Le chiffre

Chaque année, près de 30’000 Suisses sont touchés par une crise cardiaque. L’amélioration des méthodes de diagnostic et de traitement a toutefois contribué à diminuer fortement le nombre de décès et la morbidité liée à l’infarctus au cours des dernières années. En Suisse, comme dans tous les pays industrialisés, les maladies cardiovasculaires restent toutefois la première cause de décès.

Le saviez-vous ?

De la taille d’un poing et pesant à peine plus de 300 grammes, le cœur fonctionne, sans relâche, comme une pompe dont les contractions rythmiques assurent l’irrigation sanguine du corps entier. Chaque minute, il propulse environ cinq litres de sang dans la circulation, soit plus de 185 millions de litres au cours d’une vie. Ainsi, le cœur d’un octogénaire aura battu près de trois milliards de fois !
En cas d’effort physique intense, le cœur est capable de faire passer sa capacité de pompage à 25 litres par minute (contre 5 au repos) ; sa fréquence cardiaque peut alors atteindre 200 battements par minute.

Who should I see about these symptoms?

We recommend that you see the following health professional(s) :