Construire avec vous la santé de demain.

L’échographie du 3ème trimestre

Objectifs

C’est la dernière échographie réalisée avant l’accouchement, vers 32 SA, et le fœtus est très bien echofemme_echographie formé, souvent expressif et émouvant. Les objectifs principaux de cette échographie sont le suivi du développement du fœtus (son bien-être), un examen morphologique et la préparation à l’accouchement. Cette échographie est importante dans la mesure où elle permet d’anticiper des complications avant l’accouchement et de prendre les mesures les plus appropriées pour la mère et l’enfant. Voici quelques exemples du contrôle qui est effectué. 

  • Déterminer la position fœtale dans la cavité utérine.
  • Vérifier le bien être fœtal (mouvements actifs fœtaux, activité cardiaque).
  • Vérifier la croissance du fœtus par des mesures de la tête, de l’abdomen et de certains os.
  • Vérifier son développement avec une estimation du poids fœtal.
  • Réaliser un bilan morphologique fœtal systématique.
  • Vérifier le placenta, par exemple sa localisation qui dans certains cas entrave la descente du bébé ou les flux de sang qui assurent les échanges entre la mère et l’enfant grâce au Doppler.
  • Vérifier qu’il y ait une quantité correcte de liquide amniotique.
  • Mesurer la longueur du col de l’utérus en cas de risque d’accouchement prématuré.

Explications

explications Le bilan morphologique qui est réalisé est semblable à l’échographie du 2ème trimestre et donc très approfondi. Des malformations plus tardives pourront être détectées, environ 60%, comme une pathologie du cœur ou des reins par exemple. A nouveau, il s’agit de les détecter au plus tôt, avant l’accouchement, et de prendre les meilleures décisions. La mesure de la croissance est importante car là aussi il faut agir rapidement : une alimentation inadaptée ou une hypertension artérielle de la future maman peuvent expliquer un retard de croissance. A l’inverse un diabète peut expliquer un excès de croissance. Il convient alors de prendre en charge ces pathologies ou de modifier les habitudes alimentaires de la future maman pour rétablir une bonne croissance du fœtus. Il ne faut pas avoir d’inquiétudes si la position du bébé ou du placenta ne sont pas parfaites durant cette échographie car elles peuvent s’améliorer durant le temps qui reste avant l’accouchement.