Construire avec vous la santé de demain.

Céphalées-Migraine

Le terme « céphalée » est un terme général qui veut dire mal de tête : 98% d’entre nous ont une céphalée un jour ou l’autre. Mais les causes sont très nombreuses et un avis médical peut être nécessaire. 

Pourquoi une consultation céphalées-migraine ?

En cas de céphalée intense, d’installation récente, particulièrement si le début est brutal, voire explosif, ou s'il existe un déficit neurologique, il faut se diriger vers un médecin de premier recours ou un service d’urgence.

En cas de céphalées qui se répètent à intervalles réguliers, avec un retour à la normalité entre chaque crise: il faut en parler au médecin de famille, lors d’une consultation qui devra être dédiée uniquement à ce problème. Il faut éviter les auto-médications répétées, qui peuvent entrainer des effets indésirables et parfois contribuer à l’entretien d’un cercle vicieux de la douleur.

Une consultation céphalées-migraine est destinée à la prise en charge de céphalées qui par leur répétition, ont un impact sur la qualité de vie tant personnelle que professionnelle. Le rôle du médecin est avant tout de bien différencier:

  • les céphalées « secondaires », qui surviennent en lien avec une autre maladie dont elles ne sont que l’un des symptômes. 
  • des céphalées « primaires », qui elles, surviennent isolément, sans contexte d’une autre maladie. C’est le cas des céphalées dites « de tension », de la migraine, ou d’autres formes plus rares, comme l’algie vasculaire de la face (AVF).


 

La migraine

Si tout le monde a entendu parler de la migraine, il y a encore souvent confusion entre migraine et mal de tête. Longtemps mal reconnue, souvent considérée à tort comme psychologique, la migraine est mieux comprise : on parle de véritable dysfonctionnement neurologique, mettant en jeu des structures cérébrales profondes et des vaisseaux. Elle répond à une définition précise, issue d’un consensus d’experts internationaux. 

Même si l’on a la quasi-certitude de souffrir de migraines, même si l’on est issu d’une famille de migraineux, il est important de consulter au moins une fois un médecin pour confirmer le diagnostic. Il s’agit de ne pas méconnaître une autre cause qui ferait courir un risque plus important, mais aussi de mieux comprendre sa maladie et enfin, d’être accompagné dans le choix de traitements appropriés.

Le temps du diagnostic est standardisé, s’appuyant la première fois sur un interrogatoire minutieux et un examen clinique complet.

La tenue d’un « journal de céphalées » est utile pour la confirmation du diagnostic et le suivi des stratégies thérapeutiques.

Les traitements de la migraine comportent:

  • les traitements de crise, qui visent à stopper complètement la douleur en moins de deux heures, sans effets indésirables, et permettre la reprise des activités.
  • les approches préventives, dont le but est d'espacer les épisodes douloureux et diminuer ainsi l’impact sur la qualité de vie.

Les traitements sont choisis en tenant compte du profil de chaque individu, et des différents facteurs qui peuvent aggraver ou potentialiser les céphalées. Les stratégies peuvent comporter des traitements médicamenteux et/ou des techniques non médicamenteuses (neurostimulation, hypnose médicale). Dans certains cas, une prise en charge plus spécialisée est confiée à un spécialiste en antalgie interventionnelle. 

Préparer la consultation