Prendre soin de vous comme si c'était nous.
Actualité

Cancer de la prostate : techniques et innovations au bénéfice de la qualité de vie de nos patients

Publié le 29.11.21
Le Centre de la prostate de l’Hôpital de La Tour réunit tous les spécialistes s’occupant du cancer de la prostate. Grâce à un travail en équipe et coordonné, il offre aux patients une prise en charge globale et personnalisée.

Afin de garantir le meilleur traitement possible, la stratégie thérapeutique est décidée dans un colloque multidisciplinaire, aussi appelé Tumor board. En plus de l’ensemble des modalités de traitements (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie), divers soins de support (par exemple les conseils en nutrition) sont proposés aux patients en fonction de leurs besoins.

Reflet de l’incidence de cette maladie chez les hommes, 20% des patients du service de radio-oncologie de l’Hôpital de La Tour sont traités pour un cancer de la prostate. Focus sur ce service dont les équipes s’engagent et mettent en place des innovations pour améliorer le confort et la qualité de vie des personnes touchées par cette maladie. 

Réduire les effet secondaires grâce au ciblage précis et à la protection des zones saines
La radiothérapie utilise des rayons ionisants afin de détruire les cellules tumorales. Toutefois, il est nécessaire de limiter l’irradiation des cellules saines voisines de la tumeur afin de réduire la toxicité du traitement sans réduire son efficacité. En effet, lorsque les cellules saines sont endommagées, cela peut provoquer des effets secondaires gênants voire douloureux. Ces derniers peuvent apparaitre n’importe quand durant la radiothérapie ou dans les semaines qui suivent. Si la plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, certains risquent de perdurer à long terme et ainsi impacter la qualité de vie.  

Durant la phase de planification, le radiothérapeute délimite la zone de traitement avec un examen d’imagerie en 3D.  A l’Hôpital de La Tour, le traitement est planifié sur la base d’un examen IRM plutôt que sur un scanner CT comme traditionnellement, ce qui permet d’augmenter la précision et l’efficacité tout en réduisant l’irradiation des tissus sains. 
D’autres techniques aidant à limiter les effets secondaires du traitement sont également proposées par notre équipe de radio-oncologie. Par exemple, la mise en place d’un gel (SpaceOAR) qui éloigne le rectum - organe situé juste en arrière de la prostate - du champ de rayonnement. Le gel est injecté par un urologue habilité à faire ce geste et s’élimine naturellement après trois à douze mois. 
La très grande précision dans le ciblage des cellules cancéreuses est également assurée, lors du traitement, par le Varian EDGE™. Cet appareil de radiothérapie de dernière génération est doté d’un faisceau à haut débit de dose qui, combiné à sa précision de ciblage, permet une réduction des temps de traitements. 

De plus, à l’Hôpital de La Tour, les équipes mesurent et documentent les résultats médicaux. Pour ce faire les patients, acteurs de leur prise en charge, remplissent régulièrement un questionnaire. Celui-ci permet ainsi au médecin d’évaluer et d’ajuster les soins et traitements avec l’objectif prioritaire d’améliorer la qualité de vie de chaque patient.