Construire avec vous la santé de demain.
Actualité

Une nouvelle thérapie pour la prévention et la diminution des effets secondaires de la radiothérapie à l’Hôpital de La Tour

Publié le 29.01.20

Le service de radio-oncologie de l’Hôpital de La Tour s’est doté d’un appareil de photobiomodulation. Cette nouvelle thérapie permet d’atténuer certains effets secondaires de la radiothérapie tels que les lésions cutanées (dermites radiques) et des muqueuses (mucite). 

La photobiomodulation - Low Level Light Therapy en anglais - consiste en l’application de laser de longueur d’onde précise sur les parties du corps traitées par radiothérapie de manière préventive ou curative. Cette technique, largement éprouvée, a déjà de nombreuses applications en dermatologie et médecine du sport. L’Hôpital de La Tour est le premier établissement privé de Suisse Romande à l’utiliser dans le domaine de l’oncologie. Les médecins habilités à traiter les patients avec ce laser au sein du service de radio-oncologie sont les docteurs Thomas Breuneval et Ambroise Champion

La photobiomodulation est particulièrement indiquée pour les patients atteints de cancers du sein et de la sphère ORL puisqu’ils sont les plus sujets à développer des dermites radiques et des mucites radio-induites. Ces effets secondaires attendus provoquent, dans le cas de la dermite, des rougeurs cutanées s’apparentant à celles d’un coup de soleil et parfois compliquées de plaies ; dans le cas de la mucite, aussi induite par la chimiothérapie, les lésions peuvent se traduire tant par une sécheresse buccale que par l’apparition de nombreux aphtes, affection douloureuse nommée aphtose. La thérapie par lumière laser est à l’heure actuelle l’unique traitement fonctionnant pour l’aphtose. En outre, de récentes études tendent à montrer que l’utilisation de la photobiomodulation réactiverait les cellules des glandes salivaires favorisant ainsi la réduction de la sécheresse buccale. 

Dans la pratique, ce soin s’effectue en parallèle de la radiothérapie et peut même être indiqué avant le début des séances comme traitement préventif des effets secondaires. Sans contre-indications et totalement indolore, l’application ne dure qu’une dizaine de minutes.  

La photobiomudulation représente une solution novatrice pour soulager les patients traités en oncologie et améliorer leur bien-être. La proposition d’un tel traitement à l’Hôpital de La Tour contribue directement à restaurer la meilleure qualité de vie possible des personnes qui nous confient leur santé ou celle d’un proche.