Construire avec vous la santé de demain.
17.09.21

Semaine mondiale de l'allaitement: réponses aux idées reçues

Maternité
Pour la semaine mondiale de l’allaitement qui a lieu du 18 au 25 septembre, l’Hôpital de La Tour a proposé de faire le point sur certains mythes à propos de l’allaitement maternel. En effet, si pour certaines futures mamans, la décision de donner le sein à leur enfant est une évidence, d’autres se posent davantage de questions.

Notre conseillère en lactation, Christine Billard, donne des explications sur quatre idées reçues. 

« Il est impossible d’allaiter 2 enfants d’âge différent. »

Faux ! 

De nombreuses mamans croient que l’allaitement n’est possible que pour un seul enfant à la fois. Vous pouvez vous rassurer mesdames, vous ne manquerez pas de lait ! Au contraire, il est tout à fait possible d’allaiter 2 enfants en même temps. Cela peut même avoir certains avantages. En effet, si le nouveau-né a des difficultés pour téter, le plus grand devient alors un précieux allié car, par sa stimulation, il favorise l’éjection du lait. Cependant, il est important de rappeler que le nouveau-né reste prioritaire et que la composition du lait maternel est adaptée à celui-ci. Par conséquent le lait s’adapte aux besoins du nourrisson et peut alors changer de goût, l’enfant ainé peut donc perdre de l’intérêt.
Mais, il ne faut pas s’inquiéter, il y aura toujours assez de lait pour chacun ! 

« La tétée de bienvenue est une immunisation pour la vie. »

Faux !

La tétée de bienvenue - appelée également tétée d’accueil - est la première mise au sein de votre bébé après la naissance, elle se fait en peau à peau. Malheureusement, les quelques gouttes avalées par votre bébé lors cette tétée de bienvenue ne suffisent pas à « l’immuniser pour la vie ». La première tétée ne contient pas encore de lait, le bébé se nourrit de colostrum (une substance plus épaisse que le lait mature). La montée de lait ne survient que 3 à 5 jours après l’accouchement. Cependant il est vrai que le colostrum présente certains avantages. En effet, cette substance est riche en minéraux, vitamines et protéines et favorise ainsi la stabilisation de la glycémie. Mais, contrairement au lait, le colostrum est pauvre en graisse et lactose.
Selon l’OMS, un allaitement de 6 mois au moins serait idéal pour assurer une immunité significative. 
Rappelons aussi que cette tétée de bienvenue n’implique pas obligatoirement la poursuite d’un allaitement à long terme !

« Allaiter empêche l’ovulation. »

Faux !

L’allaitement peut retarder un retour de couche (retour des premières règles), mais il n’est en aucun cas un moyen de contraception infaillible ! Il est vrai qu’une femme qui allaite produit de la prolactine, une hormone qui favorise la lactation et qui retarde l’ovulation. Cependant, l’allaitement à lui seul ne suffit pas pour éviter un retour de couche. Plusieurs conditions doivent être réunies afin d'assurer que l’allaitement soit un moyen de contraception naturel qui fonctionne. Parmi celles-ci : 

  • L’allaitement doit être exclusif : au minimum 6 tétées par 24h et à condition que le bébé ait tété correctement dès sa naissance;
  • Le bébé doit être âgé de moins de 6 mois;
  • Il n'y a pas eu encore de retour de règles. 

« Certains aliments aident à entretenir la lactation. »

Vrai ! 

Lors de votre allaitement, vous pouvez revenir à une alimentation plus variée et ainsi redécouvrir certaines saveurs que vous aviez dû mettre de côté lors de votre grossesse ! Il y a donc moins de restrictions, mais il est tout de même important de choisir des aliments sains et de manger de façon équilibrée. Pour entretenir votre lactation, certains aliments sont recommandés, tels que : 

  • Le fenouil;
  • Les produits à base de malt;
  • Les oléagineux;
  • L’anis, le blé, l’orge et l’avoine

Hélas, cela implique un revers de la médaille. En effet, certains aliments peuvent diminuer la lactation lorsqu’ils sont consommés en grande quantité. Par exemple :

  • La menthe;
  • Le persil;
  • La sauge.

Pour plus de renseignements ou pour bénéficier d’une consultation en allaitement avec une conseillère en lactation de notre Maternité, n’hésitez pas à nous appeler les lundis et jeudis au 022.719.66.35 pour prendre un rendez-vous.